Responsable marketing digital

Responsable marketing digital

Rattaché à la direction marketing ou générale d’une entreprise, le responsable marketing digital a pour rôle de développer la définition et la mise en place de la stratégie digitale de la marque. Au plus près des technologies, il doit être capable de s’adapter à tous les supports digitaux.
L’œil rivé en permanence sur l’évolution des tendances et des technologies, auxquelles il doit s’adapter, ce professionnel doit sans cesse réfléchir à la meilleure manière de relayer la stratégie marketing sur les principaux supports digitaux (web, tablette, mobile).

Quelles sont les compétences requises ?
Une vraie connaissance du web
Contrairement au responsable marketing classique, qui élabore ses campagnes promotionnelles pour les différents canaux, comme la publicité en télé ou radio, l’affichage etc., le responsable marketing digital oriente sa stratégie en utilisant uniquement les outils digitaux : référencement naturel et payant, display, réseaux sociaux, affiliation, tracking…

Par le biais de techniques comme le référencement naturel, l’achat de mots clefs, le développement de partenariats ou de bandeaux publicitaires, le responsable marketing digital doit mettre en place une stratégie pour optimiser la visibilité du site web de son entreprise sur d’autres supports digitaux.
Chez certains acteurs, le e-CRM (stratégie E-mailing) ou l’analyse des données issues des Web Analytics font également partie intégrante du job. Du côté technique, un minimum de connaissances basiques sur des aspects précis (comme le langage HTML) peut être utile surtout pour développer un site web. Cela facilitera les échanges en mode projet avec les développeurs. Aussi, un bon responsable marketing digital doit être à l’aise avec les chiffres et Excel.
Une maîtrise des réseaux sociaux
Le responsable marketing digital doit également développer et animer les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Linkedin devenus incontournables pour toute entreprise souhaitant avoir une vraie vitrine sur le Web. Il doit pouvoir les utiliser mais également former ses équipes à les gérer.
Être un bon community manager est essentiel pour pouvoir promouvoir l’entreprise sur les différents sociaux et s’assurer une meilleure stratégie sur le long terme. Il peut également avoir en charge la création ou la gestion d’un site web (comme un Chef de projet), mais s’occuper opérationnellement des campagnes publicitaires online, du référencement naturel (SEO) et des réseaux sociaux.

Un responsable polyvalent et inventif
Dans ce métier, la créativité et la réactivité sont très appréciés. Ces qualités constituent un vrai point fort chez l’expert, qui doit être capable de sortir des sentiers battus et apporter à la fois son savoir-faire technique, mais également sa propre patte créative. Fourmillant d’idées, il doit être force de proposition.

En bon manager, il doit également être capable de gérer et animer une équipe webmarketing qu’il peut avoir à recruter et former. Ses collaborateurs ? Des informaticiens et des commerciaux, mais aussi des membres de la direction générale, à qui il devra rendre des comptes sur ses résultats, car il devra générer du trafic ou des ventes en ligne.
Les formations et les diplômes

Être titulaire d’un diplôme de niveau bac +5
Justifier idéalement d’une première expérience de 3 à 5 ans dans les métiers du web, incluant le développement ou l’animation de sites.

Les étudiants peuvent opter pour une école de commerce ou des masters marketing orientés Internet, webmarketing, e-commerce.

Perspectives d’évolution
A terme, le responsable peut prendre la tête de tout le service marketing de l’entreprise. Des missions autour du community management (réseaux sociaux), du référencement et de l’affiliation sont également indispensables.

Sources : orientation-education.com