Chef de projet R&D

Chef de projet R&D

Le chef de projet R&D planifie, organise et coordonne un projet de recherche et développement depuis la phase de conception jusqu’à la réalisation.

Autres intitulés
Ingénieur chef de projet
Chef de projet innovation
Chef de projet technique

Activités principales

Identification et définition des demandes clients
Suggérer une innovation ou répondre à une demande client concernant l’amélioration technique d’un produit existant.
Évaluer et optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation des différentes étapes du projet afin d’établir un plan global de développement.
Négocier les ressources (humaines, techniques, financières, délais) en fonction de l’avancement du projet et ajuster les moyens si nécessaire.
Mesurer les risques pouvant intervenir au cours de la réalisation.
Préparer en amont les éléments de chiffrage et/ou de facturation.

Organisation et planification
Établir les structures du projet et ses règles de fonctionnement (méthodes, outils de pilotage…).
Mettre en place les interfaces nécessaires entre les services concernés.
Former et animer des réunions avec les acteurs intervenant sur le projet afin d’effectuer les choix et l’affectation des ressources, en fonction des différentes contraintes (techniques, financières, délais).
Définir avec les collaborateurs du projet les objectifs et les délais de réalisation des différentes tâches.

Pilotage, coordination et suivi
Superviser et coordonner le travail de l’ensemble des acteurs internes et/ou externes.
Suivre et contrôler le déroulement du projet, l’exécution du planning et le respect du budget.
S’informer sur les innovations technologiques liées au produit et au secteur d’activité de l’entreprise, par la lecture de rapports et de documents scientifiques, parfois en anglais.
Organiser et conduire les essais en laboratoire.
Analyser les résultats obtenus et, en fonction de ceux-ci, orienter les nouveaux essais.
Animer des points réguliers avec l’ensemble des partenaires : état d’avancement du programme, suivi du partage de connaissances, validation des résultats…

Contrôle et finalisation du projet R&D
Assurer le « reporting » final du travail auprès de la direction études, recherche et développement, et/ou de la direction générale.
Définir les cahiers des charges techniques en lien avec le service production pour garantir la faisabilité et la qualité technique des solutions proposées.
Élaborer des dossiers techniques à destination d’autres services (qualité, achats, études) afin de verrouiller la production du produit : références des matières premières, formulation, paramètres du process, durée de vie du produit.

Activités éventuelles
En fonction du type de projet, du nombre d’intervenants et de la nature du client, le chef de projet peut se voir confier des tâches spécifiques ou complémentaires.

Prise en charge de la veille technologique : Selon la taille de l’entreprise ou le département dans lequel il évolue, le chef de projet R&D peut être chargé en partie, voire même en totalité de la veille technologique liée à ses activités. Il peut ainsi être impliqué dans la prospection et la sélection de nouveaux fournisseurs.
Participation active aux tests de laboratoire : En fonction de son degré d’expertise technique et/ou fonctionnelle, il peut prendre une part active dans les tests et essais de laboratoire, en collaboration avec différents départements de l’entreprise. Par exemple, il peut participer aux tests consommateurs avec le département marketing pour formuler de nouveaux produits en fonction de la demande du marché. Il peut aussi réaliser les essais d’industrialisation en lien avec le service production pour apporter des solutions d’amélioration technique des produits. Il peut également être amené à créer lui-même les outils de tests et de contrôle.

Variabilité des activités
La taille de la structure et du département R&D influe directement sur le positionnement du poste :

Dans les petites et moyennes entreprises, le chef de projet R&D peut être entièrement responsable du service R&D. Il devient alors l’interface incontournable entre le bureau d’études, la production et le chef de produit.
Dans les entreprises de taille très importante, il coexiste plusieurs chefs de projet, chacun ayant la responsabilité d’une partie seulement d’un projet spécifique. Le rattachement fonctionnel peut dépendre du département auquel le projet est attaché. Selon l’organisation interne de l’entreprise, il peut aussi n’avoir aucun lien de hiérarchie avec les collaborateurs de son projet (ingénieurs R&D, chargés de recherche). Ces derniers sont alors rattachés directement au responsable du département R&D.

Selon le degré d’internationalisation de l’entreprise, il peut être amené à effectuer de nombreux déplacements à l’étranger. Il peut aussi être en charge d’une équipe de collaborateurs de nationalités et de cultures différentes. La mobilité et le niveau d’anglais deviennent alors des critères déterminants.

Rémunération
Jeune cadre : entre 45 et 55 k€
Cadre confirmé : entre 55 et 60 k€

Compétences requises

Compétences techniques
Solides connaissances des technologies impliquées dans le projet
Connaissance du marché associé au projet R&D
Bonne connaissance de l’organisation et du fonctionnement de l’entreprise
Solides connaissances des techniques de gestion de projet (expression des besoins, planning, cahier des charges…) et des différents outils associés
Compétences managériales
Esprit d’anticipation pour détecter et évaluer les problèmes pouvant perturber le bon déroulement du projet
Maîtrise de l’anglais, à l’oral comme à l’écrit

Aptitudes professionnelles
Bonnes qualités relationnelles et de communication, afin d’animer, motiver et mobiliser une équipe de collaborateurs
Aisance rédactionnelle pour rédiger des rapports et des notes scientifiques
Qualités d’organisation afin de définir les priorités d’action et l’allocation des moyens
Persévérance et bonne résistance au stress car les projets sont souvent soumis à des contraintes (financières, délais)
Flexibilité car les imprévus sont nombreux
Force de conviction et d’argumentation pour convaincre en interne
Sens des délais et du résultat afin d’évaluer et d’optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation des différentes étapes du projet
Adaptabilité afin de collaborer avec l’ensemble des départements de l’entreprise

Le profil

Diplômes requis
École d’ingénieurs généraliste ou spécialisée dans le domaine d’activité de l’entreprise
3e cycle universitaire (Master) technique spécialisé dans le domaine d’activité de l’entreprise
Bac +4/5 scientifique
Doctorat bénéficiant d’une spécialisation technique dans le domaine d’activité de l’entreprise.

Durée d’expérience
Ce poste requiert une expérience de deux ans à trois ans minimum.